21 janv. 2018

FILM - Les Héritiers de Marie-Castille Mention-Schaar

Fiche technique du film

Long métrage français

Genre : Comédie dramatique
Durée : 1 h 45
Sortie en France : 3 décembre 2014 
Réalisatrice : Marie-Castille Mention-Schaar
Scénario : Ahmed Dramé et Marie-Castille Mention-Schaar
Musique : Ludovico Einaudi

Avec : Ariane Ascaride, Ahmed Dramé, Noémie Merlant, ...


SYNOPSIS ET DÉTAILS
D'après une histoire vraie.
Lycée Léon Blum de Créteil, une prof décide de faire passer un concours national d'Histoire à sa classe de seconde la plus faible. Cette rencontre va les transformer.

LES PRINCIPAUX PERSONNAGES
Julie - Naomi Amarger

Camélia - Alicia Dadoun

Théo - Adrien Hurdubae

Koudjiji - Raky Sall

Rudy - Amine Lansari

Léa - Koro Dramé

Lui-même - Léon Zyguel

Le proviseur - Xavier Maly

Joe - Lionel Cecilio


Histoire vraie
En 2012, Ahmed Drame vit Ma première fois de Marie-Castille Mention-Schaar au cinéma. Touché par le film, il décida d'envoyer à la réalisatrice une ébauche d'un scénario qu’il écrivit. A la lecture du scénario, la réalisatrice découvrit l’histoire d’Ahmed et de ses camarades durant l'année de seconde (soit deux ans auparavant), pendant laquelle un professeur décida "de tirer ses élèves vers le haut en leur proposant ce concours (Concours de Lettres)". Désireuse d'en savoir plus, Marie-Castille Mention-Schaar rencontra Ahmed et se rendit alors compte à quel point la vie du lycéen "avait été bouleversée ainsi que celle de tous les élèves de sa classe de seconde, après avoir fait et gagné le concours national de la résistance et de la déportation". Réaliser ce film est ainsi devenu pour elle une évidence, avec Ahmed dans le rôle principal.

Entre prof et élève
Anne Anglès, professeure d’histoire au lycée Léon Blum de Créteil, a décidé contre toute attente d’inscrire l’une de ses classes au concours national de résistance et de la déportation 2008-2009. Concours que la classe d’Ahmed a remporté dans la 2ème catégorie "Réalisation d'un travail collectif". Très vite intéressée par le projet, Marie-Castille Mention-Schaar a pris contact avec cette enseignante un peu spéciale. "Elle était très surprise qu’un de ses élèves soit à ce point porté par l’année qu’ils avaient passé ensemble", se souvient la cinéaste. Ensemble, ils se sont mis à écrire le scénario des Héritiers.

Là où tout a commencé
C'était une évidence pour la réalisatrice de venir tourner au lycée Léon Blum qui, en plus d'être le vrai lieu de l'histoire, "est visuellement extrêmement intéressant dans sa conception et son implantation", mais aussi à Créteil qui est, selon Marie-Castille Mention-Schaar, "une ville très cosmopolite, multi confessionnelle qui a toujours cultivé ses différences."


José Maria Silva
Maria Laura Matos

LÉON ZYGUEL «Un passeur de mémoire»

À  propos du film Les Héritiers de Marie-Castille Mention-Schaar 
 LÉON ZYGUEL et la réalisatrice du film MARIE-CASTILLE MENTION-SCHAAR

IL AVAIT ÉTÉ DÉPORTÉ À AUSCHWITZ
Léon Zyguel est mort à 87 ans
Paris Match| 
Publié le 30/01/2015 
Anthony Verdot-Belaval

Déporté à Auschwitz et à Buchenwald, Léon Zyguel a été témoin de l’horreur des camps de la mort durant la Seconde guerre mondiale. Il avait été aussi témoin lors du procès de Maurice Papon. Il est décédé jeudi à l’âge de 87 ans.

Le 27 janvier dernier, le monde commémorait le 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau par les forces alliées. Deux jours plus tard, un peu de cette mémoire s’est éteinte. Léon Zyguel, déporté à Auschwitz en septembre 1942 et témoin lors du procès de Maurice Papon, est décédé jeudi à l'âge de 87 ans. En janvier 1945, il a participé à l'une des "marches de la mort" organisées par les Allemands pour faire évacuer certains camps devant l'avance des troupes soviétiques. Il s'est alors retrouvé dans le camp de Buchenwald. Là, il participera avec les autres prisonniers à la libération, le 11 avril 1945. «Il a fait preuve, lors de cette action libératrice, avec les autres prisonniers, d'une humanité rare. Cette même humanité qu'il garda chevillée au corps tout au long de sa vie, choisissant de faire prisonnier ses geôliers, pour qu'ils soient jugés, plutôt que de se faire justice», ont écrit les élus du Front de gauche de Montreuil, dans un communiqué.

Né à Paris en 1927 de parents juifs polonais émigrés en France, Léon Zyguel avait été arrêté par la gendarmerie allemande à 15 ans, en mai 1942, au passage de la ligne de démarcation. Toute sa vie, après la guerre, il était resté un grand militant communiste et anticolonialiste, acteur de son propre rôle dans le film «Les Héritiers» (2014), où il venait raconter sa déportation aux élèves d'un lycée de Créteil, Léon Zyguel vivait à Montreuil, près de Paris. Il était chevalier de la Légion d’honneur. 

"Un passeur de mémoire"
Léon vivait depuis plus de 50 ans à Montreuil, en région parisienne. Ses amis du Front de Gauche ont souhaité saluer «sa modestie, son humanité rare, sa hauteur d’esprit, sa simplicité à dire l’indicible et les valeurs qu’il défendait et incarnait», tout en ajoutant que Léon «était une personnalité attachante et remarquée de notre ville - Montreuil - où il jouait un rôle actif dans la transmission de la mémoire». 
D’autres personnalités politiques se sont exprimées à l’annonce de son décès. Le Premier ministre, Manuel Valls, a déclaré sur Twitter: «Artisan de la mémoire, passeur auprès des jeunes générations (#LesHéritiers), poursuivons le combat courageux de Léon Zyguel». De son côté, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a réagi avec émotion confiant que la mémoire de Léon «ne s’éteindra pas tant qu’il y aura des héritiers pour la transmettre». Pour finir, le secrétaire d'Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, Jean-Marc Todeschini, a salué «un passeur de mémoire, un homme qui avait fait de son expérience tragique le combat de sa vie».
Ce grand homme de la résistance est mort deux jours après les commémorations du 70e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, le 27 janvier. A cette occasion, il avait témoigné dans l'Humanité: «L’essentiel, c'est de garder sa dignité. Il ne faut jamais l'oublier. Eux voulaient nous déshumaniser pour mieux nous abattre».

MERCI: http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Leon-Zyguel-est-mort-a-87-ans-700692


Serment de Buchenwald.
Le serment de Buchenwald a été prononcé sur la place d’appel du camp de Buchenwald le 19 avril 1945 , une semaine après la libération du camp.


« Nous, les détenus de Buchenwald, nous sommes venus aujourd’hui pour honorer les 51 000 prisonniers assassinés à  Buchenwald et dans les Kommandos extérieurs par les brutes nazies et leurs complices. 51 000 des nôtres ont été fusillés, pendus, écrasés, frappés à mort, étouffés, noyés, empoisonnés et tués par piqûres. 51 000 pères, frères, fils sont morts d’une mort pleine de souffrances, parce qu’ils ont lutté contre le régime des assassins fascistes. 51 000 mères, épouses et des centaines de milliers d’enfants accusent. Nous, qui sommes restés en vie et qui sommes des témoins de la brutalité nazie, avons gardé avec une rage impuissante la mort de nos camarades. Si quelque chose nous a aidés à survivre, c’était l’idée que le jour de la justice arriverait.
AUJOURD’HUI NOUS SOMMES LIBRES
Nous remercions les armées alliées, les Américains, les Anglais, les Soviétiques, et toutes les armées de libération qui luttent pour la paix et la vie du monde entier. Nous rendons hommage au grand ami des antifascistes de tous les pays, à l’organisateur et initiateur de la lutte pour un monde nouveau, que F.D. Roosevelt. Honneur à son souvenir. Nous ; ceux de Buchenwald, Russes, Français, Polonais, Tchécoslovaques et Allemands, Espagnols, Italiens
et Autrichiens, Belges et Hollandais, Luxembourgeois, Roumains, Yougoslaves et Hongrois, nous avons lutté en commun contre les SS, contre les criminels nazis, pour notre libération.
Une pensée nous anime
NOTRE CAUSE EST JUSTE, LA VICTOIRE SERA NOTRE.
Nous avons mené en beaucoup de langues la même lutte dure et impitoyable. Cette lutte exigeait beaucoup de victimes et elle n’est pas encore terminée. Les drapeaux flottent encore et les assassins de nos camarades sont encore en vie. Nos tortionnaires sadiques sont encore en liberté. C’est pour ça que nous jurons, sur ces lieux de crimes fascistes, devant le monde entier, que nous abandonnerons seulement la lutte quand le dernier des responsables sera condamné devant le tribunal de toutes les nations : L’écrasement définitif du nazisme est notre tâche.
NOTRE IDÉAL EST LA CONSTRUCTION D’UN MONDE NOUVEAU DANS LA PAIX ET LA LIBERTÉ.
Nous le devons à nos camarades tués et à leurs familles. Levez vos mains et jurez pour démontrer que vous êtes prêts à la lutte. »



José Maria Silva
Maria Laura Matos

20 janv. 2018

FRANCE - La laïcité à l'école

À  propos du film Les Héritiers de Marie-Castille Mention-Schaar 



«La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances».

Article premier de la Constitution

MERCI: https://drive.google.com/open?id=1HNKrtseJ3gPPN244v6oHjjIS9MIygq1R

La laïcité en 3 minutes from Association Coexister on Vimeo.

PETIT LEXIQUE:
Athée :
Personne qui ne croit à l’existence d’aucune divinité.
Un agnostique refuse de se prononcer et émet des doutes sur une existence divine.
Un athée ne croit en aucun pouvoir divin.

Discrimination :
La discrimination se définit comme une inégalité de traitement fondée sur un critère prohibé par la loi, dans un domaine visé par la loi. Il y a 23 critères de discrimination prohibé par la loi (Code pénal – articles 225-1 et 225-2)

l’origine géographique, le nom de famille, le lieu de résidence,
l’appartenance ou non-appartenance, réelle ou supposée, à une ethnie ou à une nation déterminée,
la langue parlée (autre que le français),
le sexe, l’identité de genre,
la situation de famille, la grossesse ou la maternité,
l’orientation sexuelle, les mœurs,
l’apparence physique,
l’âge,
l’état de santé, le handicap, la perte d’autonomie,
les caractéristiques génétiques,
la religion, les convictions politiques ou activités syndicales,
la précarité de sa situation économique.
Les domaines visés par la loi sont : l’emploi, l’éducation, le logement, le service public et l’accès aux biens et aux services.
Si la discrimination est un terme précis, défini et puni par la loi, elle est tout de même présente dans bien des situations… Dans la cour de ton collège, tu peux presque tous les jours et sans même en avoir conscience en faire les frais, ou bien en être l’initiateur.

Signe ostensible :
« Ostensiblement » désigne le fait d’afficher de façon visible quelque chose que l’on ne cache pas en public pour témoigner d’une appartenance à un groupe ou l’adhésion à certaines idées ou croyances.
Un signe religieux ostensible est un signe (une grande croix par exemple) ou un vêtement (un voile) non discret qui indique de manière très visible l’appartenance religieuse de la personne qui le porte.

MERCI: http://generationlaicite.fr/lexique/



José Maria Silva
Maria Laura Matos

SYSTÈME SCOLAIRE FRANÇAIS - Seconde générale et technologique

À  propos du film Les Héritiers de Marie-Castille Mention-Schaar 

Le programme de la seconde générale et technologique

Le tronc commun comptabilise 23 h 30 d'enseignements hebdomadaires. 

S'y ajoutent 2 heures d'accompagnement personnalisé et deux enseignements d'exploration de 1 heure 30 chacun. L'un en économie – pour lequel l'élève devra choisir entre les PFEG (principes fondamentaux de l'économie et de la gestion) et les SES (sciences économiques et sociales) – et un second parmi un éventail de choix assez large. 


8 enseignements obligatoires communs à tous les élèves

  • Français

4 grands genres littéraires (roman, théâtre, poésie, écrits d'argumentation) sont étudiés à différents moments de l'histoire littéraire (entre les XVIIe et XXe siècles) à travers des groupements de textes et des œuvres complètes. En vue des épreuves du bac, la pratique du commentaire de texte (écrit et oral) et de l'écriture d'invention est approfondie, et la dissertation littéraire est abordée. 4h

  • Histoire-géographie

L'histoire des Européens est étudiée à travers celle du monde, de l'antiquité au milieu du XIXe siècle. En géographie, le programme qui propose 4 thèmes est centré sur les questions de développement durable. 3h

  • Langues vivantes étrangères (LV1 et LV2)

L’objectif est de développer des compétences de communication : compréhension de la langue à partir de supports variés, expression orale, expression écrite et découverte de la culture des sociétés dont on étudie la langue. 5h30

  • Mathématiques

Au programme 3 domaines : les statistiques et probabilités ; les fonctions ; la géométrie. Diversification des activités mathématiques : chercher et expérimenter grâce à l'aide d'outils logiciels; appliquer des techniques et mettre en œuvre des algorithmes ; raisonner, démontrer ; expliquer oralement une démarche, communiquer un résultat, à l'oral ou par écrit. 4h

  • Physique-chimie

3 thèmes centraux (la santé ; la pratique du sport ; l’Univers) permettent d’aborder de grandes questions de société, tout en dispensant des connaissances scientifiques. Une place importante est donnée à la démarche scientifique et à l’approche expérimentale. 3h

  • Sciences de la vie et de la Terre (SVT)

Les 3 thématiques (la Terre dans l'Univers, la vie et l'évolution du vivant ; les enjeux planétaires contemporains ; le corps humain et la santé) traitent des grands problèmes auxquels l'humanité se trouve confrontée. Une occasion de travailler les méthodes d'argumentation des sciences. 1h30

  • EPS (Éducation physique et sportive)

L'EPS offre une pratique adaptée et diversifiée d'activités physiques, sportives et artistiques. Elle permet à chaque élève de développer et mobilier des ressources pour enrichir sa motricité et entretenir sa santé. 2h

  • EMC (Enseignement moral et civique)

À partir d'études de cas autour de "la personne et l’État de droit" et "Égalité et discrimination", les élèves sont amenés à identifier et à expliciter les valeurs éthiques et les principes civiques, à développer leur expression personnelle et leur sens critique... tout en s'impliquant dans le travail d'équipe. 0h30

2 enseignements d'exploration
Ces 2 enseignements, dont l'un est consacré à l'économie, sont destinés à vous sensibiliser à des matières que vous retrouverez en 1re et terminale et dans vos études supérieures.

1 enseignement facultatif
En fonction de votre capacité de travail et de vos centres d'intérêt, vous pourrez choisir un enseignement facultatif parmi les 5 proposés (ou un atelier artistique dans certains lycées) :


  • langues et cultures de l'Antiquité : latin ;
  • langues et cultures de l'Antiquité : grec ;
  • LV3 étrangère ou régionale ;
  • arts (arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts ou musique ou théâtre);
  • EPS (éducation physique et sportive) ;
  • un atelier artistique (dans certains lycées).
  • Dans les lycées agricoles, les élèves suivent, au choix : hippologie et équitation ; pratiques  professionnelles ; pratiques sociales et culturelles.


Si chaque élève de seconde choisit ses enseignements d'exploration en fonction des champs disciplinaires qu'il souhaite découvrir, il existe tout de même des tendances fortes. Arrivent ainsi en tête les enseignements à caractère scientifique ou technologique.


13 janv. 2018

PHILIPPE GELUCK - Le mathématicien


«Le mathématicien boit des demis avec des tiers. Il mange du quatre-quarts et des mille-feuilles à la six-quatre-deux. Et bien sûr, il ne porte que des habits neufs.»

Exprimer la cause - principales expressions


Le document ci-dessous a été créé dans le cadre du projet DELFerreira qui  prépare des élèves aux examens du DELF SCOLAIRE dans notre établissement, Escola Secundária Ferreira Dias, à Agualva-Cacém, au Portugal.

José Maria Silva et Maria Laura Matos

L’interlocuteur ne connaît pas la cause.
parce que
Elle n’a pas acheté le livre parce qu’elle n’avait pas d’argent sur elle.

car
Elle n’a pas acheté le livre car elle n’avait pas d’argent sur elle.

La cause est évidente ou l’interlocuteur connaît la cause.
puisque
Nous verrons ce film-là puisque tu aimes cet acteur.

étant donné que
Étant donné que tu aimes cet acteur, nous verrons ce film-là.

comme
Comme*  tu aimes cet acteur, nous verrons ce film-là.

* Toujours en début de phrase.
On ne croit pas vraiment à la cause présentée.

sous prétexte que

Sous prétexte qu’elle avait du travail, elle n'est pas venue.

La cause est neutre ou négative
à cause de
La piscine municipale va fermer à cause des travaux.

en raison de
La piscine municipale va fermer en raison des travaux.

La cause est positive
grâce à
Nous allons réussir notre examen grâce à notre travail.

La cause est répétée
à force de
Il a gagné à l’EuroMillions à force d’acheter des billets.

La cause souligne un manque.
faute de
Faute de temps, il n’a pas terminé son exposé.





































EXERCICES
👉 https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-49146.php
👉 https://www.podcastfrancaisfacile.com/cours/expression-de-la-cause.html
👉http://www.didieraccord.com/exercices/index.php?ex=2.3.1.5

9 janv. 2018

Les expressions de temps - exercices

Le document ci-dessous a été créé dans le cadre du projet DELFerreira qui  prépare des élèves aux examens du DELF SCOLAIRE dans notre établissement, Escola Secundária Ferreira Dias, à Agualva-Cacém, au Portugal.
José Maria Silva et Maria Laura Matos

Arman - L'heure de tous
(devant la gare Saint Lazare - Paris)

1.      Signale les expressions de temps. 

- Il est tombé malade après son départ.

- On est arrivé en même temps qu'elle.

- Autrefois, il n'y avait pas d'électricité.

- Je dois partir tout de suite.

- Elle me dit qu'elle ne peut pas venir maintenant.

- C'est bientôt votre anniversaire.

- J'étudie le français depuis cinq ans.

2.      Complète logiquement le texte ci-dessous. Écris un seul mot dans chaque espace.  

- Ma cousine est arrivée … 20 décembre et nous sommes … 20 février. 
- Elle est donc là … deux mois ! 
- Elle va rester chez moi …  quatre mois.  
- … samedi, nous visitons la région et …  dimanche nous nous reposons. 
- Mais maintenant, je ne sais plus quoi faire avec elle. 
- La semaine …, le 28 février, nous irons à un concert de rock, mais après ?

3.      Complète logiquement les séries.  

Le matin  /  … /  le soir
…  /  hier  /  aujourd’hui  /  …  /  après-demain
… hiver  /  … printemps  /  en été  /  en automne
…2008  /  … septembre  / … 22 
…  /  pendant  / …

4.      Complète en écrivant un synonyme.

De temps en temps  =  quelquefois =  …
Tout de suite  =  … 
En ce moment = à présent = …

5.      Complète ces phrases avec  À / PENDANT /  EN / DEPUIS / DANS.  

Tu reviens … une demi-heure.
Je l’ai connu … 1985.
… le 5 octobre, il habite ici.
Elle est restée en Belgique … 3 ans.
Ils ont fini … 4 heures.

6.      Complète avec l'expression qui convient : IL Y A / EN / PENDANT / DEPUIS / DANS.
(Il y a des expressions répétées.)

- Je suis vraiment énervé : je l'attends ... deux heures !
- Il ne travaille plus ... l'âge de soixante ans.
- J'ai vécu ... de longues années en Allemagne.
- Je pars ... deux jours et je serai absent ... deux semaines.
- Il travaille ... la semaine et se repose le week-end.
- Il a mangé trois beignets ... quinze secondes.
- Je suis en retard parce que j’ai attendu le bus ... quinze minutes.
- Il a appris à parler français ... six mois.
- Il y a eu un incendie dans une bijouterie. Cela s'est passé ... deux jours.
- Normalement je finis les cours ... deux heures.
- Il a fait un voyage au Canada en 1980, ... plus de trente ans.
- Notre cours est bientôt fini! Vous devez faire cet exercice ... dix minutes.

7.      a) ou b) ? Termine logiquement chaque phrase.   

- Je vais téléphoner ...
          a)… il y a 10 minutes.
          b)… tout à l’heure. 

- Le prochain train partira ...
          a)… demain matin.
          b)… hier soir. 

- J’ai eu 16 ans ...
          a)… la semaine prochaine.
          b)… la semaine dernière.

- Ses parents se sont mariés ...
          a)… dans les années 80.
          b)… dans un an.